Menu
location-icon
Votre chantier
agence
Nos agences
closeMobileSearchButton
Que recherchez-vous ?

Les règles à suivre pour bien nettoyer votre chantier

Les règles à suivre pour bien nettoyer votre chantier
Le nettoyage de fin de chantier constitue une étape essentielle avant la réception des travaux.

Le nettoyage de fin de chantier constitue une étape essentielle avant la réception des travaux.
Il faut donc y apporter le plus grand soin pour livrer au client un logement ou local parfaitement propre, désinfecté et prêt à l’usage. Vous souhaitez vous assurer que tout est fait dans les règles de l’art ? Découvrez nos conseils et astuces pour réussir votre nettoyage de fin de chantier !

Qui doit prendre en charge la remise en état après travaux ?

Sachez que tout professionnel du BTP est tenu de livrer ses chantiers propres, comme le prévoit la norme AFNOR NF P03-001. Celle-ci stipule également que si plusieurs entreprises interviennent sur un même projet, toutes sont dans l’obligation de nettoyer leurs ouvrages une fois le travail achevé.

Vous l’aurez compris : cette opération ne doit pas être prise à la légère. C’est pourquoi certains professionnels préfèrent en déléguer l’exécution à des sociétés spécialisées. Selon la taille du site et la nature de la prestation, cette solution peut permettre de gagner du temps, voire de réduire les coûts.

Quelles sont les étapes clés du nettoyage de fin de chantier ?

La remise en état du site après travaux requiert organisation et méthode. Bien entendu, il est indispensable d’attendre que les travaux soient complètement terminés pour s’atteler aux opérations de nettoyage. En revanche, il est fortement recommandé d’évacuer les débris et gravats au fur et à mesure, de manière à limiter l’encombrement du site.

1. Débarrasser les déchets et libérer le site

Une fois le chantier achevé, la priorité consiste à déblayer tous les débris de matériaux : gravats, copeaux, éclats et autres résidus divers. Ces déchets doivent être soigneusement triés, évacués à l’aide d’une benne et impérativement transportés en déchetterie, car le dépôt sauvage est interdit. Tous les outils de chantier doivent ensuite être enlevés pour faciliter la suite des opérations.

2. Dépoussiérer toutes les surfaces

Chacun sait qu’un chantier entraîne beaucoup de poussière, non seulement à l’intérieur des locaux, mais aussi en extérieur. Il vous faudra donc dépoussiérer l’ensemble des surfaces : sols, murs, fenêtres, escaliers, radiateurs, mobilier, prises électriques, terrasses et balcons. Utilisez de préférence un aspirateur de chantier pour commencer, puis terminez avec un aspirateur à main. N’oubliez pas de retirer toutes les bandes et rubans de masquage.

3. Éliminer les résidus de colles, résines, peintures et autres salissures

Les lieux sont convenablement dépoussiérés ? Il est temps de retirer toutes les traces indésirables, peu appréciées des futurs occupants. Pour ce faire, il est conseillé de dégraisser les surfaces à l’aide de produits détachants et désincrustants avant de gratter les résidus de plâtre, silicone, résine, vernis, peintures… Si cette tâche paraît trop longue, il peut être utile de confier la prestation à une entreprise de nettoyage.

4. Nettoyer les murs et les sols

Le lessivage des murs est une étape à ne pas négliger. De nombreux produits courants et écologiques (savon de Marseille, vinaigre blanc, bicarbonate de soude…) permettent d’obtenir d’excellents résultats. En ce qui concerne les sols, la méthode dépend du type de revêtement. Pour un carrelage, les traces de laitance peuvent être retirées en appliquant un nettoyant spécialisé avec une serpillière. S’il s’agit d’un parquet, un balai micro-fibre et du savon noir dilué permettront de lui rendre tout son éclat.

5. Aérer et désinfecter les locaux

Le nettoyage est terminé. Il ne reste plus qu’à aérer le site quelques heures pour supprimer les émanations de colles, peintures et solvants et purifier l’air. Les clients risqueraient en effet d’être incommodés par les vapeurs de certains produits.

Comment estimer le prix d’un nettoyage de fin de chantier ?

De multiples critères sont à prendre en compte pour évaluer le prix d’une prestation de nettoyage après travaux :

  • la surface et la configuration du site ;
  • le volume de déchets à évacuer ;
  • l’accessibilité du chantier ;
  • la complexité et la technicité des opérations nécessaires ;
  • le contexte de marché et le nombre de concurrents.

La société de nettoyage fixera son tarif sur la base de ces paramètres. Pensez à demander plusieurs devis auprès des prestataires de proximité pour obtenir le meilleur rapport qualité/prix.