Menu
location-icon
Votre chantier
agence
Nos agences
closeMobileSearchButton
Que recherchez-vous ?

Comment bien préparer un chantier BTP ?

Comment bien préparer un chantier BTP ?
Découvrez comment équiper et sécuriser un site, accueillir les intervenants ou organiser les approvisionnements, avec l’exemple de la construction du siège de Kiloutou.

Découvrez comment équiper et sécuriser un site, accueillir les intervenants ou organiser les approvisionnements, avec l’exemple de la construction du siège de Kiloutou.

Chaque chantier est différent mais il existe des étapes incontournables pour passer d’un projet sur le papier à un bâtiment flambant neuf dans les meilleures conditions. La première d’entre elles regroupe toutes les démarches administratives et techniques pour préparer un chantier.

Chantier du bâtiment : quelles autorisations administratives ?

La période de préparation, qui peut paraître laborieuse, est essentielle pour le bon déroulement du projet. Les travaux peuvent commencer dès que le permis de construire a été délivré par la mairie. Ce dernier regroupe toutes les informations essentielles du projet, comme la nature des travaux ou la superficie du terrain. Il doit être affiché à l’extérieur du terrain, à côté du panneau de chantier qui indique entre autres les noms et les coordonnées des différents intervenants et responsables du projet.

Permis de construire sur chantier

L’entrepreneur doit également obtenir auprès de la mairie les autorisations d’occupation de la voie publique et installer la signalisation indiquant que des véhicules ou des engins peuvent sortir du chantier de construction.

L’entrepreneur déploie enfin un groupe électrogène, en attendant les branchements électriques provisoires.

Groupe électrogène de chantier

Qui prépare le chantier ?

Dans la préparation du chantier BTP, chacun a un rôle à jouer :

  • le maître d’ouvrage, le plus souvent le client, chargé de choisir l’équipe et de programmer le projet,
  • le maître d’œuvre qui conçoit le projet,
  • l’entrepreneur qui réalise le chantier.

La période de préparation peut durer deux à trois mois, selon la spécificité du chantier.

Sécuriser le site, une priorité dans l’organisation d’un chantier de construction

Quelles précautions prendre dans l’installation d’un chantier ?

Il faut repérer et protéger les réseaux souterrains à l’aide d’un localisateur de réseaux enterrés : il permet de relever les conduites d’eau et de gaz et les câbles d’électricité et de communication. Une fois que les réseaux électriques sont localisés, l’entrepreneur dispose de repères pour éviter de les endommager. Il peut ensuite installer un branchement électrique provisoire relié au transformateur et composé d’un coffret de comptage et d’un coffret de répartition.

Localisateur de réseaux enterrés

Préparation du chantier : quel balisage ?

Avant d’accueillir les intervenants, vous devez sécuriser le site. Une clôture est ainsi installée autour de la parcelle et fermée par un portail d’accès à doubles ventaux pour le passage des camions. Un système de vidéo surveillance est mis en place au point sensible du site et l’ensemble du dispositif est complété par des phares de chantier. On indique enfin aux intervenants les règles d’accès au chantier et l’équipement de protection obligatoire pour y travailler en toute sécurité.

Gestion de chantier : comment accueillir les intervenants ?

Maintenant que le chantier est sécurisé, passons à l’accueil des intervenants. Cette étape consiste à préparer une base de vie, à délimiter une zone de parking et à créer les pistes d’accès pour les piétons et les camions selon un plan d’installation de chantier.

La base de vie accueille les différentes entreprises pendant la durée du chantier. Elle peut être composée d’un bureau de chantier, d’un bloc sanitaire et d’un réfectoire, et est complétée par un container de stockage. On délimite enfin une zone de parking à proximité de la base de vie et on trace les pistes d’accès pour les piétons et les camions. Des graviers y sont ensuite déversés pour éliminer les risques d’enlisement.

Préparation et conduite de chantier : organiser les approvisionnements

Dernière étape de la phase de préparation : l’organisation des approvisionnements qui consiste à installer les engins de levage et à délimiter les zones de stockage. Dans le cas du chantier du siège de Kiloutou, une grue à tour est acheminée au centre de la zone de travaux. Une fois déployée, elle est ceinturée par des barrières de sécurité puis raccordée au réseau électrique. Des zones de stockage sont ensuite définies sur les ailes gauches et droites de la zone et une benne à gravats est disposée à côté de la piste d’accès poids lourds pour faciliter la gestion des déchets.

La phase de préparation est désormais terminée. Découvrez la prochaine étape dans notre article consacré à l’exécution des travaux : le terrassement et la préparation des fondations d’un bâtiment.