Menu
location-icon
Votre chantier
agence
Nos agences
closeMobileSearchButton
Que recherchez-vous ?

Réussir votre pose de carrelage

Réussir votre pose de carrelage
La pose d’un carrelage peut paraître délicate, car elle exige une bonne maîtrise des outils et matériaux, de la minutie et de la méthode

La pose d’un carrelage peut paraître délicate, car elle exige une bonne maîtrise des outils et matériaux, de la minutie et de la méthode.
La qualité de la finition repose sur une bonne préparation de la surface à carreler et sur le soin apporté aux différentes étapes de l’opération. Suivez le guide !

Les bons outils pour un bon travail

Vous avez enfin trouvé les carreaux dont vous rêviez ? Prenez le temps de rassembler tous les outils et matériaux nécessaires avant de vous lancer :

  • du mortier colle
  • du mortier à joint
  • des outils de découpe adaptés : carrelette, coupe carreaux, meuleuse d’angle, pince à bec perroquet…
  • des croisillons pour joints
  • une truelle
  • un peigne à colle
  • un maillet en caoutchouc
  • une raclette
  • une éponge
  • un seau
  • une règle de maçon
  • un niveau à bulle
  • un mètre
  • un crayon

Retrouvez notre guide pour bien les choisir : comment choisir les outils du carreleur.

Comment démarrer une pose de carrelage ?

Après vous être procuré ces différents accessoires, vous pouvez désormais passer à l’action. Veillez à respecter soigneusement toutes les étapes du processus pour obtenir un résultat optimal et pensez à porter des genouillères pour préserver vos articulations.

Préparez votre sol

La surface à carreler doit impérativement être saine, plane et lisse. Armez-vous de patience et nettoyez votre sol jusque dans les moindres recoins, l’objectif étant de retirer les aspérités et de dépoussiérer le revêtement qui servira de support au carrelage. Si le sol reste irrégulier malgré tous vos efforts, un ragréage sera nécessaire pour obtenir la planéité souhaitée.

Peaufinez votre plan de pose

Appelé aussi « calepinage » par les professionnels, le plan de pose consiste à matérialiser, sous forme de dessin, la disposition des carreaux sur la surface à couvrir. Ce tracé permet, à la fois de déterminer le sens de pose, et d’optimiser les découpes et de gagner un temps précieux lors de la pose. Idéalement, le calepinage peut être réalisé avant l’achat des carreaux pour évaluer avec précision le nombre de carreaux nécessaires.

Effectuez une pose à blanc

Il existe de multiples types de poses de carrelage : pose droite, pose en diagonale, pose décalée, pose en chevrons, pose à bâtons rompus… Nous vous présentons ici la méthode la plus courante, dite de la pose droite.

En partant de l’entrée principale de la pièce, tracez au sol une ligne perpendiculaire allant jusqu’au mur opposé à l’aide d’une règle de maçon et d’une équerre. Si la porte n’est pas située au milieu de la pièce, prenez pour repère le centre du mur. Vous pouvez alors aligner une première rangée de carreaux entiers le long de ce trait, sans oublier de poser des croisillons à chaque angle pour tenir compte de la largeur des joints.

Lorsque le dernier carreau entier est posé, alignez-vous sur son bord extérieur pour tracer une seconde ligne perpendiculaire à la première. C’est à l’intersection des deux lignes que vous collerez le premier carreau.

L’étape du collage

Préparez le mortier colle en suivant les consignes du fabricant. Appliquez une couche de colle à la truelle le long du tracé sur toute la surface correspondant à la première rangée de carreaux, en débordant légèrement. Lissez la matière avec le peigne à colle pour garantir une bonne adhérence.

Placez le premier carreau à l’intersection des deux lignes et donnez-lui quelques coups de maillet délicats pour bien l’ancrer. Posez un croisillon à chaque angle du carreau et répétez l’opération pour toute la rangée, en contrôlant régulièrement la planéité du carrelage grâce à la règle de maçon.

Soignez les découpes

Une fois la première rangée de carreaux posée, concentrez-vous sur celle qui longera le mur, car elle est encore facilement accessible. Mesurez les dimensions dont vous aurez besoin, en tenant compte du joint, et reportez-les sur un carreau. Une carrelette vous permet de réaliser des découpes très nettes. Pour les arrondis, vous aurez besoin d’autres outils tels qu’une meuleuse et une pince à bec perroquet.

Posez les joints

Laissez sécher la colle 24 h en prenant soin de ne pas marcher sur votre carrelage, et profitez-en pour prendre un peu de repos avant l’étape finale !

Retirez tous les croisillons puis préparez le mortier à joint. Déposez-le avec la truelle sur une surface de 2 m² environ et étendez-le avec la raclette en caoutchouc. Procédez de la même manière pour l’ensemble des joints. Une vingtaine de minutes plus tard, lissez les joints avec une éponge humide. Éventuellement, quelques chiffons secs vous aideront à effacer le voile de ciment.