Menu
location-icon
Votre chantier
agence
Nos agences
closeMobileSearchButton
Que recherchez-vous ?

Tout savoir sur la signalisation de chantier

Tout savoir sur la signalisation de chantier
Catégories de signaux, pose des panneaux, règle de l’alternat… Kiloutou vous aide à mieux comprendre la signalisation de chantier.

Catégories de signaux, pose des panneaux, règle de l’alternat… Kiloutou vous aide à mieux comprendre la signalisation de chantier.


Un chantier sur ou à proximité de la chaussée peut perturber les conditions de circulation et présenter des risques pour les automobilistes et les professionnels. La signalisation temporaire de chantier a pour objectif d’avertir l’usager du danger, de le guider et de lui interdire certaines actions.

Signalisation et balisage de chantier : la réglementation

Les principes fondamentaux de la signalétique de chantier

Une signalisation temporaire doit être mise en place pour tous les types de chantiers sur le domaine routier, quelle que soit leur durée.

Lorsque vous posez les signaux, vous devez veillez à ce que la signalisation soit

  • adaptée à l’environnement du chantier : selon les caractéristiques de la chaussée et de la localisation, l’activité du chantier, la visibilité…,
  • cohérente : les signaux permanents doivent être masqués temporairement. Les deux types de signalisations ne doivent pas cohabiter,
  • crédible : la signalisation doit permettre à l’usager de comprendre la situation et elle se doit d’évoluer en même temps que le chantier,
  • lisible : les signaux doivent être de taille appropriée, sans surcharge.

Signalisation de chantier

Les obligations légales

Un arrêté de circulation est obligatoire pour tout panneau de prescription modifiant la circulation. Il est délivré par les autorités et les services gestionnaires responsables de la voirie (mairie, préfecture ou Conseil Général). Une copie de l’arrêté doit être disponible sur le chantier.

Taille, distance et visibilité des panneaux

Il existe 4 gammes de dimensions réglementaires :

  • très grande uniquement sur autoroute,
  • grande sur route à chaussées séparées,
  • normale sur route bidirectionnelle,
  • petite pour les chantiers urbains, quand la gamme normale ne peut être implantée.

Par ailleurs, tous les signaux utilisés doivent être rétroréfléchissants (excepté les signaux K1, les feux R et KR11).

Les panneaux doivent être fixés au sol sur un support stable et sans danger en cas de renversement, à des distances précises :

  • à 100 mètres du début du chantier et à 50 m de la fin hors agglomérations,
  • entre 30 et 50 mètres du début du chantier et à 30 m de la fin en agglomération.

Bien signaler un chantier, comment placer les panneaux de chantier ?

La signalisation de danger temporaire est classée en 3 catégories, selon son implantation.

La signalisation d’approche

La signalisation de danger temporaire doit être placée en amont du chantier. Il s’agit des panneaux triangulaires de type AK, comme le panneau AK5 (travaux) ou le panneau AK14 (autres dangers).

Signalisation de travaux sur route

Panneau autres dangers AK14

La signalisation de prescription est placée aux abords immédiats du chantier. Il s’agit des panneaux circulaires de type B (B15 pour le sens de priorité, B1 pour un sens interdit, B3 pour l’interdiction de dépasser…).

Panneau sens interdit

Panneau interdiction de dépassement

La signalisation de position

Elle doit être placée en aval du chantier. Elle délimite la zone de danger et est constituée de panneaux rectangulaires de type KC et KD (K5a, K8…). Elle peut également comprendre un ou plusieurs biseaux de raccordement ainsi qu’un balisage frontal et latéral.

Panneau temporaire de position

La signalisation de fin de prescription

Ces panneaux de signalisation routière informent sur la fin des prescriptions imposées. Le plus souvent, le panneau B31 (fin de prescription) est utilisé.

Panneau fin d’interdiction

BON A SAVOIR : la signalisation des personnes

Le port du vêtement de signalisation est obligatoire pour toute personne exposée sur une chaussée en circulation.

Vous devez porter un vêtement de signalisation à haute visibilité de classe 2 ou 3 comprenant un support fluorescent de couleur jaune, orange ou rouge et des éléments rétroréfléchissants.

Cas particulier : l’alternat temporaire de circulation

Le principe de l’alternat

L’alternat de circulation doit être mis en place lorsqu’une seule voie est laissée libre pour deux sens de circulation. On avertit alors l’automobiliste par des panneaux de signalisation B15 ou BC18, par des piquets mobiles K10 ou par feux tricolores alternatifs KR11.

L’installation des feux tricolores de chantier

Lorsque le chantier a une longueur de moins de 500 m et que le trafic n’excède pas 800 véhicules par heure, les feux tricolores temporaires automatiques sont la solution idéale.

Positionnez-les aux entrées du chantier avec des gants de protection, sur la droite de la voie, 30 m avant les obstacles. Un panneau de chantier AK17 annonce la circulation alternée de part et d’autre du chantier. Sur certains feux de chantier, la visibilité du temps d’attente en minutes et en secondes assure le confort des usagers.

Paire de feux tricolores alternatifs de chantier

Kiloutou vous accompagne sur vos chantiers grace à la location de matériels adaptés et fiables. Retrouvez toute notre gamme de matériel dédiée au balisage et à la signalisation de votre chantier.